SHIITAKÉ : Mycélium de shiitaké (Lentinula edodes)

SHIITAKÉ : Mycélium de shiitaké (Lentinula edodes)

34,90

Rupture de stock

Description

Lardage de votre substrat de shiitaké:

Le taux d’inoculation de votre substrat de shiitaké devra être d’environ 6%. Avec un sac de 5 litres de mycélium de shiitaké, (environ 2,8 kilos) vous pourrez inoculer environ 45 kilos de substrat et devrez produire entre 20 et 25 kilos de shiitaké.

MYCELIUM DE SHIITAKE - (LENTINULA EDODES)

Mycélium de shiitaké au repos qui va se développer lorsque les conditions seront adéquates. Mycélium de shiitaké de qualité professionnelle réalisé dans des conditions aseptiques optimales.

Lardage:

Pour une production de qualité, le taux d’inoculation du shiitaké devra être d’environ 6% sur substrat stérilisé. Par conséquent, avec un sac de 5 litres de blanc de shiitaké (environ 2,8 kilos) vous pourrez inoculer environ 45 kilos de substrat stérilisé.

*Vous pouvez donc escompter, selon les conditions de culture une récolte de pleurote qui devrait se situer entre 18 et 22 kgs.

IMPORTANT:

Parce que le mycélium de shiitaké est un produit fragile, vous devez le conserver au frais à 2° dès réception. L’option de livraison Mondial Relay n’est pas adaptée pour ce produit.

PRÉPARATION DU SUBSTRAT DE SHIITAKE

Phase action

Matières premières:

  • La paille,
  • la sciure de bois,
  • l’écorce,
  • et le son constituent les ingrédients les plus courants.

La sciure vient généralement du chêne (Quercus) ou du bouleau (Betula) et souvent de l’aulne (Alnus) ou du hêtre (Fagus).

  • L’utilisation de sciure provenant des conifères ou d’autres feuillus n’est pas recommandée.
  • Le pourcentage de paille peut varier entre 50 et 85 % mais les recettes changent considérablement selon les fabricants de substrat qui conservent leur secret jalousement.
  • On utilise couramment un mélange de: 85 % de paille et 15 % de sciure. Si le pourcentage d’écorce est trop élevé, il peut avoir un effet négatif sur la croissance du mycélium. Les fabricants de substrat évitent d’utiliser des ingrédients bruts qui ont été chimiquement traités.
  • Les substrats de paille sont souvent enrichis de déchets agricoles, c`est à dire des rafles de maïs, de son et peuvent également contenir du gypse et des oligo-éléments. Le substrat de Shiitake doit être plus sec que le substrat de Pleurotus, il est donc important de vérifier l’humidité des ingrédients bruts.

Préparation des substrats :

Cela implique un mélange homogène de la paille (qui est souvent broyée en morceaux de 3-5 cm), de la sciure de bois et autres ingrédients secs.
Pasteurisation ou Stérilisation :
Il y a deux méthodes principales pour traiter le substrat:

Pasteurisation:

Cette méthode de préparation du substrat est très courante et économique.
L’utilisation d’un traitement de 65 °C pendant 18 heures éliminera tous les insectes et autres compétiteurs. Le traitement à la vapeur réalisé en tunnel permet une répartition de température très homogène. La durée de la pasteurisation dépend de la température. Elle est en général de 16 – 18 heures.
Si la pasteurisation n’est pas adaptée et surtout si les températures de pasteurisation sont trop élevées, le substrat est propice au développement du Trichoderma et d ‘autres moisissures concurrentes.

Stérilisation:

C’est moins courant car cela nécessite un matériel qui permet des températures de stérilisation du substrat de 120°C pendant au moins 50 minutes. La stérilisation produit un milieu idéal pour l’envahissement immédiat du mycélium de shiitake.
Tous les composts sont refroidis (avec de l’air froid) avant le lardage à 25°C
Au lardage le substrat présente en général les caractéristiques suivantes:

  • Azote total: 1 %
  • PH: 6-7
  • Humidité relative: 72 %

Pour assurer un envahissement rapide, il est conseillé d`utiliser des taux de lardage du substrat de 6 – 7 % en poids.
Lorsqu’il s’agit de substrats stérilisés, il et important de les inoculer dans des conditions aseptiques afin d’éviter toute contamination.
Le Iardage s’effectue lorsque la température atteint 25 °C, et en général, le substrat inoculé est mis dans des sacs en plastique de 15 kg, soudés et pressés pour constituer un bloc. Les sacs sont généralement placés sur des étagères et incubés pendant 4 – 6 semaines.

CARACTERISTIQUES DU SHIITAKE

  • Les carpophores sont généralement marron soutenu.
  • Cette souche s’adapte facilement à différentes conditions et combine un bon rendement et une bonne qualité marron moyen à marron foncé selon les techniques de culture légèrement marron. Longueur 3 à 10 cm. Diamètre 1 à 2 cm.
  • Extrémité quelquefois bulbeuse
  • Bien bombé lorsqu’il est jeune, le chapeau devient plat à maturité
  • Les températures du substrat peuvent s’élever jusqu’à 30 °C pendant l’incubation mais elles ne doivent pas excéder cette température. Il faut s’assurer que le substrat ne chauffe pas. L’écart des températures entre l’air et le substrat peut atteindre 12°C.
  • Avec des températures de culture de 18°, on obtient les premiers champignons 6 semaines après le lardage. Les cycles de culture sont plus longs pendant l’hiver quand les températures sont plus basses. Lorsque l’on enlève le plastique tôt, les champignons deviennent plus gros.
  • La première volée constitue une part importante de la récolte
  • Il est très apprécié sur les marchés du frais grâce à son excellente tenue

TECHNIQUES DE CULTURE DES SOUCHES DE SHIITAKE

Phase action

Incubation

Les températures optimum d’incubation dans le substrat sont de 20 – 25 °C. Il est très important de contrôler la température au milieu des blocs et pas seulement la température de l’air car le mycélium génère une chaleur considérable pendant la phase d’incubation lorsque le mycélium dégrade la lignine et la cellulose. Les substrats de Shiitaké ont tendance à chauffer plus que les substrats de Pleurotus.
La température optimum de l`air est de 18 – 20 °C mais la température du substrat ne devra pas excéder 25 °C pendant la phase de croissance.
L’humidité relative optimum est de 80 – 85 %. Il est nécessaire qu’il y ait suffisamment d’oxygène pour faciliter la dégradation de la lignine.


Le mycélium doit envahir le substrat rapidement et de façon égale afin d’éviter la croissance et le développement des moisissures concurrentes.
En fin d’incubation il se développe généralement un stroma sur toute la superficie du substrat; avec le temps, il finit par devenir marron.
L’incubation dure 4 – 6 semaines selon les conditions climatiques et selon la souche. Une incubation de 4 semaines produit généralement moins de champignons mais ils sont plus gros tandis qu’une incubation de 6 semaines produit habituellement une volée dense de champignons de taille moyenne.

Début de la récolte

Lorsque les blocs sont complètement envahis, le plastique devra être enlevé afin de fournir assez d’o×ygène pour les champignons en pleine croissance.
La température optimum de l’air est 14 – 19 °C et l`humidité relative de 90 – 95
Les teneurs en CO2 devront être maintenues à 0.05 °/0 (500 ppm)
Les shiitaké nécessitent moins de lumière que les Pleurotes. Il faut environ 100 lux pendant 12 heures par jour. De nombreux cultivateurs utilisent moins de lumière pour des raisons économiques avec peu d’effets défavorables.

Récolte

La première volée peut être prévue 7 – 9 semaines après le lardage selon la souche. Elle est en général très forte.
Apres la première volée, certains cultivateurs laissent le substrat se dessécher pendant 2 semaines jusqu’à ce que la température atteigne 22 – 25 °C.
Des volées tardives apparaîtront successivement dans le temps mais elles pourront être produites par l’intervention de choc pour essayer d’anticiper les dates de fructification. Peu de cultivateurs utilisent des chocs d’origine thermique ou mécanique car ils provoquent souvent le développement du Trichoderma et des champignons déformés. Les cultivateurs attendent généralement que le développement des Shiitake évolue naturellement au cours du temps.
On peut prévoir un rendement de 10 – 15% en 5 – 6 mois.
Après la récolte, le shiitake se conserve très bien pendant 14 jours.

Informations complémentaires

Poids 3.3 kg

Cliquez sur le diaporama pour accéder à toutes les recettes de pleurote et shiitaké

Les photos que vous nous faites parvenir sont notre plus belle récompense

Faites nous connaître auprès de vos amis en partageant sur vos réseaux préférés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Production clients particuliers